Quartier populaire de Shanghai, en voie de disparition

Quartier populaire de Shanghai, en voie de disparition

Photo Harvey Mead, Shanghai, novembre 2010. Il s’agit du quartier populaire de Shanghai où est centrée l’action de La condition humaine d’André Malraux (1933). Lors de la visite, l’ensemble des édifices encore debout étaient marqués pour démolition, dont on voit les suites au fond dans la photo. China 2030, travail conjoint du Gouvernement de la Chine et de la Banque mondiale, prévoit qu’environ 300 millions de paysans chinois vont déménager en ville dans les deux prochaines décennies. Déjà de tels mouvements massifs en Chine ont résulté dans la destruction de nombreux quartiers populaires d’un bon nombre de villes. Il s’agit d’un effet pervers de l’initiative, et le DDP pour la Chine souligne qu’il serait souhaitable qu’il y a moins de démolition de quartiers populaires dans les années qui viennent. Il reste à voir s’il est possible que l’équivalent de la population actuelle des États-Unis puisse être ainsi urbanisé en si peu de temps, où si la vie paysanne et rurale en Chine se verra revalorisée, en partie face aux énormes coûts sociaux, matériels et économiques en cause dans l’effort d’urbanisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »