PIB et satisfaction de vie

PIB et satisfaction de vie

Jean Gadrey, «Croissance de la richesse économique ou bien-être durable pour tous?», février 2009, p.46. Le graphique provient d’un traitement personnel de données par l’auteur, à partir du Happy Planet Index publié par le New Economic Foundation en 2006; il fait partie de toute une série de graphiques touchant l’ensemble des «bienfaits de la croissance» de La Presse, graphiques qui montrent l’absence de corrélation entre le PIB et ces éléments de notre progrès au-delà d’un seuil assez bas. La présentation est reprise dans le livre Adieu à la croissance, Alternatives économiques, 2010.

Cf. aussi, pour le Canada, la chronique d’Éric Desrosiers, «Un miroir plus fidèle», dans Le Devoir du 3 décembre 2009. La bien-être des Canadiens serait sensiblement moins important que suggéré par le PIB «lorsque l’on adopte une définition de la croissance plus fidèle à la réalité des ménages et que l’on tient compte aussi d’un ensemble d’autres facteurs importants, comme l’évolution des inégalités et le degré d’insécurité financière, observent les chercheurs du Centre d’étude des niveaux de vie (CENV) d’Ottawa dans un nouveau rapport de 115 pages», y lit-on.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »