Empreinte IDH 2005

Ce portrait des inégalités entre pays riches et pauvres et des dépassements des sociétés riches se fait en utilisant l'empreinte écologique et l'Indice de développement humain des Nations Unies.

Même si le graphique remonte à 2005 et comporte des données qui ont plus de 10 ans, il est clair que rien n’a changé dans le fond. Les sociétés sont toutes dominées par l’idéologie de la croissance, et cela génère de tels résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »