matthews-fig-1

matthews-fig-1

Le travail de Matthews et Gignac calcule l’allocation pour les différents pays signataires de l’Accord de Paris, en fonction d’une convergence vers une égalité d’accès à l’énergie d’ici 2035. La convergence comporte une diminution radicale de la consommation d’énergie dans les pays riches que les énergies renouvelables ne peuvent compenser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »